Rechercher dans ce blog

mercredi 21 janvier 2015

Le Tarot de Marseille



L’origine du Tarot de Marseille reste une énigme. Aussi loin que nous puissions remonter, il pourrait apparaître en Egypte,  mais le plus probable serait sa naissance en Italie du Nord au XVIème siècle et ensuite transporté dans le Bassin méditerranéen à Marseille où là il prend réellement sa dimension et son nom par Nicolas Convers et surtout sa popularité grâce à Paul Marteau dans les années 30.


 Lorsque l’on se penche sur les images, les couleurs franches, les symboles, on découvre une histoire, un dialogue non seulement avec les Lames mais aussi une autre perception, comme si l’on pouvait communiquer avec l’au-delà et recevoir des réponses grâce justement à toute cette richesse d’informations. L’initiation est présente, c’est un langage codé à part entière, une façon de communiquer, de s’exprimer, d’appréhender le monde de l’invisible.



 Le Tarot de Marseille est composé de 78 Lames, 22 nommées Majeures le cœur du jeu que l’on utilise principalement en consultation et pour développer son intuition.
56 Lames nommées Mineures qui apportent des détails et des informations supplémentaires.  
Chaque Lame Majeure est importante de part son image, les regards et positions des personnages, ses couleurs, sa signification et surtout sa place dans un tirage.

Le Tarot de Marseille est un des meilleurs supports, certains passionnés n’hésite pas à dire que c’est un peu le père des supports existants d’aujourd’hui. C’est aussi un outil indispensable pour obtenir des réponses pratiques à travers des questions précises, directes pour nous guider dans notre vie quotidienne. Au fil du temps, nous apprenons à l’apprivoiser et nous en faire un ami précieux.

Quelques indications avant de commencer avec votre Tarot de Marseille

Il est important de trouver pour vos 22 lames une trousse ou un endroit pour les ranger afin de les retrouver le plus facilement possible. Vous allez au fil du temps, les toucher, les manipuler et leur donner votre énergie, d’ailleurs vous constaterez une différence de couleur, de grain, de toucher à force de travailler avec elles. Le mieux serait de garder toujours votre jeu pour vous, ne pas le prêtez, car au fil du temps votre Tarot s’imprègnera de votre magnétisme personnel.

L’idéal pour commencer à travailler avec votre Tarot, est avant tout de trouver un endroit calme chez vous pour pratiquer le Tarot de Marseille, une table en bois peut faire l’affaire, pas de formica, ni de table en verre. Vous pouvez si vous le désirez, poser un tapis de jeu de couleur foncé ou autrement une nappe ou serviette de couleur unie. Jamais d’odeur de cuisine, ni de machine à laver en route, téléviseur, le calme est nécessaire pour interroger le Tarot de Marseille.

Un peu d’encens (parfum au choix) ou papier d’Arménie peuvent aider à la consultation, une bougie allumée renforcera le dialogue avec vos guides respectifs. A vous de choisir votre heure et le moment de la journée pour être en osmose avec vos 22 Lames Majeures.

Après cette mise en route, on peut d’ores et déjà commencer.


A vos Lames !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire